Lettre à ma Sensibilité

 

 

Ma chère Sensibilité,
Je viens aujourd’hui te rendre hommage. Notre histoire n’a pas toujours été tranquille et du fond du cœur, je salue notre parcours ensemble.

Ma chère Sensibilité,
J’en ai passé des années à te tourner le dos, à me répéter que je devais serrer les dents et les poings jusqu’à me débarrasser de toi. J’en ai passé des années à croire que je n’étais pas normale à cause de toi. Je t’en ai tellement voulu de me faire mal. Je pensais que je devais absolument trouver une solution si je voulais pouvoir m’intégrer dans la société.

Ma chère Sensibilité,
J’ai lutté bec et ongles pour te dissoudre, te gommer, t’amputer, te nier, t’effacer et même te détruire. je ne voyais pas qu’en faisant cela, c’est moi toute entière que je trahissais, que je dissolvais, gommais, niais, effaçais et détruisais à petit feu. J’y ai mis toutes mes forces, toute ma volonté. Tu me donnais tant besoin d’être intégrée, en harmonie avec les autres.

Ma chère Sensibilité,
Tu as encaissé toutes ces années mes critiques et mes coups, autant que tu as pu je le sais. Et un jour la coupe était pleine, ça ne pouvait plus durer. Comme un tsunami venant de l’intérieur, tu as explosé et fait voler en éclat tous les barrages que j’avais construits pour te contenir, avec ma sueur et mes larmes. Tu m’as submergée. Ah ça, tu m’as bien secouée! Il n’était plus possible de reculer. Tu étais meurtrie, blessée mais bien là. Nous étions une vraie zone sinistrée.

Ma chère Sensibilité,
Je te soupçonne d’avoir conspiré avec mon âme pour me réveiller. Depuis ce jours, j’œuvre pour la Liberté. Et je me suis fait une promesse, le plus importante de toute ma vie. Je nous ai promis que j’allais me rencontrer, te rencontrer, nous découvrir, nous explorer. Je nous ai promis que j’allais apprendre me connaître, à te respecter, à t’écouter. Je me suis fait la promesse de te redonner toute ta place dans ma vie, de te faire confiance pour me guider. Je me suis promis de te traiter en alliée.

Ma chère Sensibilité,
J’avais peur de ce que tu allais me dire après toutes ces années à t’ignorer ou te hurler de te taire. Mais j’étais motivée. Nous avons tâtonné, faisant de notre mieux pour apprivoiser cette relation toute neuve. Ce n’est pas tous les jours facile, avec ton langage sans mots et tes messages parfois intenses. Tu m’apprends l’humilité. Tu m’apprends à écouter. Parfois les anciennes habitudes reviennent et il m’arrive encore de te rudoyer, je te demande pardon. Petit à petit, j’apprends à te respecter.

Ma chère Sensibilité,
Je te demande pardon de t’avoir tant blessée. Maintenant, je sais que tu es véritablement une alliée. Tu m’aides à m’orienter dans la vie, à assurer ma sécurité et mon épanouissement. Tu es la garante de mes valeurs et de ma cohérence profonde avec elles. Tu m’aides à devenir meilleure, chaque jour. A sentir et agir avec de plus en plus de justesse, à développer ma tolérance et mon humilité. Tu m’apprends la maîtrise qui n’a rien à voir avec le contrôle. Tu m’apprends à écouter la sagesse du vivant, disponible à l’infini.

Ma chère Sensibilité,
Je m’engage à te respecter, à te protéger et à t’écouter chaque jour de mon mieux. Adieu les barrière de la perfection, tu m’apprends la souplesse.

Ma chère Sensibilité,
J’ai tant de raisons de te remercier! Merci de faire de moi un être qui s’émerveille et qui ressent profondément la vie! Merci de m’avertir lorsque je m’éloigne de la justesse du vivant ou que ce qui m’entoure le heurte. Merci de me faire vibrer pour m’indiquer la direction de mon âme. Merci pour ta patience, quand je ne comprends ou que je ne veux pas comprendre. Merci de n’avoir jamais renoncé, même lorsque tu étais gravement blessée. Merci pour ta force et la force que tu me communiques. Celle de voir les choses autrement, d’y croire, de partager ma foi en ta valeur, de semer des graines sur mon chemin.

Ma chère Sensibilité,
Merci de m’apprendre la Beauté et la Vie. Tu es ce qui me rend vivante! Ma main est dans la tienne et qu’importe si ça tire parfois, nous marchons ensemble.

Blandine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *